skip to Main Content
Suis-nous !

Actu

i-Share en mode living-lab 3/3

PUBLIÉ LE : 17 mars 2021

Catégorie(s) : Évènement Thématique(s) : À l'international, Cohorte, Living-lab
i-Share plus que jamais engagée pour la santé mentale des étudiant.es.
illustration de l'article "i-Share en mode living-lab 3/3" qui traite de la santé mentale des étudiants et des actions de l'étude i-Share sur le sujet.

Avec sa e-cohorte, i-Share dresse une photographie la plus complète possible de l’état de santé des étudiant.es. Leur suivi permet d’obtenir des informations sur l’évolution de leur santé et in fine de pouvoir faire des recoupements entre environnement au sens large et santé. On vous en parlait ici.

Cependant, chaque opportunité permettant d’en savoir plus et d’améliorer la santé des étudiant.es est importante à saisir pour i-Share. En ce moment, i-Share se concentre plus que jamais sur la santé mentale des étudiant.es avec la e-cohorte CONFINS et son étroite collaboration avec l’Espace santé étudiants Bordeaux.

La e-cohorte CONFINS

La récente crise sanitaire du à la Covid-19 avec le confinement de la population en France en mars 2020 a motivé l’équipe i-Share à monter très rapidement, en collaboration avec Kappa Santé et Kap Code, une e-cohorte dédiée, l’étude CONFINS, visant à évaluer l’impact de l’épidémie et de ses conséquences sur la santé mentale des Français. L’objectif est de recruter un nombre important d’étudiant.es et de non-étudiant.es afin de pouvoir comparer la santé de ces deux types de population.

Le recrutement a été un succès avec à ce jour plus de 3 400 participant.es dont 2 059 étudiant.es. Et les 1ers résultats obtenus concernant la santé mentale des étudiant.es sont alarmants. En effet, en prenant en compte les différences en termes de sexe, d’âge, d’antécédent de troubles mentaux et les conditions de confinement, les étudiant.es avaient plus de 50% fois plus de risque de présenter une détérioration de leur santé mentale par rapport aux non-étudiant.es (plus d’infos ici).

La e-cohorte CONFINS lancée, et face à la situation de détresse mentale des étudiant.es et leur demande pour identifier leurs problèmes, l’équipe s’est attelée à développer une application mobile permettant une auto-évaluation de la santé mentale (stress, anxiété et symptômes dépressifs). L’idée est de permettre au plus grand nombre de mieux s’approprier ces questions, d’améliorer la pertinence de la demande de soins et d’encourager ceux et celles qui en ont besoin à demander de l’aide. L’ensemble des participant.es CONFINS auront accès à l’application pour obtenir un bilan de leur santé mentale et accéder à des ressources vérifiées.

Une étude des facteurs de risque à court terme de la souffrance psychique par la méthode d’échantillonnage par l’expérience ou « experience sampling method » (ESM) sera également mise en place via l’application pour un nombre plus restreint de participant.es. Elle constituera un complément nécessaire aux approches de recherche plus conventionnelles en recueillant des données répétées en vie réelle.

Ces résultats indiqués plus haut viennent attester scientifiquement la réalité de la vie étudiante dont les médias se font l’écho ces derniers temps. La poursuite du recrutement et surtout du suivi de l’e-cohorte CONFINS (questionnaire mensuel) a tout son sens tant que durera la situation sanitaire exceptionnelle que nous vivons.

i-Share et l’Espace santé étudiants Bordeaux

Depuis sa création, i-Share travaille main dans la main avec l’Espace santé étudiants de l’université de Bordeaux. Plus récemment, un groupe de travail dédié à la réflexion autour des actions de promotion de la santé et de prévention de la santé mentale des étudiant.es dans le cadre de la Covid-19, du confinement et du couvre-feu se réunit chaque mois.

L’idée est de maintenir le lien avec les étudiant.es, de répondre à leurs attentes sur ces questions et de les soutenir dans cette période de vie bien particulière. Vidéos, interviews, boîte à questions sur les réseaux sociaux, toutes les pistes sont envisagées pour transmettre une information juste, simple et claire aux étudiant.es.

En parallèle, un travail a été lancé autour de la création du Healthy Campus université de Bordeaux, un grand projet ambitieux. Il est encore trop tôt pour développer ce dernier point mais on vous tiendra informé.es.

 

Alors oui, on parle du « living-lab i-Share », pas uniquement parce que c’est un nom sexy et à la mode mais parce qu’il décrit bien i-Share : une plateforme multi-projets, ouverte aux collaborations scientifiques extérieures (vous êtes chercheur.se ? cliquez ici) et qui se co-construit grâce et avec ses bénéficiaires directs : les étudiant.es d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Merci les Sharers !

EM

ACTU PRÉCÉDENTE
Publié le 11 mars 2021
Rêves et cerveau, quel lien ?

Are you a researcher? Visit our scientific collaboration section and see our last results.

See our last results here

Nos partenaires

i-Share Nouvelle Aquitaine
i-Share Inserm
i-Share - Santé publique France
i-Share - Agence régionale de Santé
Back To Top