skip to Main Content
Suis-nous !

données
Biologiques

ÉTUDE MENÉE PAR

La biobanque d’échantillons sanguins

Entre 2016 et 2017, l’étude i-Share s’est dotée d’une biobanque.

Are you a researcher?
Visit our scientific collaboration section and see our last results.

Le projet « bio-Share : Constitution d’une biobanque d’échantillons sanguins chez des étudiant.es inclus dans la cohorte i-Share » est sous la responsabilité de Stéphanie Debette.

FINANCEMENT

La biobanque fait partie intégrante du projet global i-Share et a été financée par le financement initial « Investissements d’avenir » d’origine gouvernementale.

Les extractions d’ADN et analyses génétiques utilisant des technologies de génotypage et de séquençage à haut débit ont été financées par le conseil européen de la recherche (ERC Starting Grant S. Debette No 640643). Des analyses épigénétiques de méthylation par des technologies innovantes développées par le McGill Genome Center sont financées par l’Université McGill (Healthy Brains Healthy Lives, en cours).

Il n’y a eu aucun financement industriel à l’origine de la constitution de la biobanque ou des analyses génétiques.

OBJECTIF

Comprendre le rôle de certains paramètres biologiques dans le cadre de maladies actuelles ou futures des participants.

Les données biologiques, y compris les marqueurs génétiques, constituent des « biomarqueurs » qui complètent les données recueillies par questionnaire ou lors du check-up clinique et peuvent être extrêmement utiles pour comprendre finement l’état de santé des étudiants et leur risque de maladies.

Ces biomarqueurs peuvent également aider à identifier des voies biologiques impliquées dans certaines pathologies, permettant de mieux les comprendre et de développer, à terme, des approches thérapeutiques innovantes.

EN PRATIQUE

Concrètement, environ 1920 Sharers de moins de 35 ans ont volontairement participé à la biobanque i-Share entre 2016 et 2017 à Bordeaux.

Ils ont effectué :

  • Une visite d’inclusion avec un médecin comprenant une explication détaillée de l’étude, la réponse aux questions des participants puis la signature d’un formulaire de consentement spécifique. L’ensemble des documents de l’étude bio-Share a été approuvé par le Comité de Protection des Personnes (CPP) de Bordeaux ainsi que par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM), conformément à la réglementation en cours.
  • Un prélèvement sanguin à jeûn au centre de prélèvements du CHU de Bordeaux.

PROJET PORTÉ PAR

Bioshare : partenaire CHU de Bordeaux

Nos partenaires

i-Share Nouvelle Aquitaine
i-Share Inserm
i-Share - Santé publique France
i-Share - Agence régionale de Santé
Back To Top