Crise cardiaque ou arrêt cardiaque ?

Ce samedi, c’est « Choquez nous ! », un événement au cours duquel les étudiants en médecine de l’université de Bordeaux formeront le grand public au massage cardiaque.

Bien qu’il s’agisse de deux urgences médicales, une distinction est à faire entre crise cardiaque et arrêt cardiaque.

La différence

Les maladies du cœur impliquent le fonctionnement du cœur.

Un des moyens pour éviter ces maladies reste de contrôler certains facteurs comme :

  • l’hypertension artérielle,
  • le tabagisme,
  • le stress,
  • la consommation excessive d’alcool,
  • la sédentarité,
  • le surpoids.

La crise cardiaque se produit suite à un blocage de la circulation sanguine vers une partie du cœur.

Le cœur est alors privé d’une partie de l’oxygène ce qui le détériore.

La crise cardiaque procure le plus fréquemment une douleur thoracique.

Elle peut aussi produire sueurs, nausées, essoufflements ou/et étourdissements.

La crise cardiaque prise trop tard en charge peut donner lieu à un arrêt cardiaque.

 

En cas d'arrêt cardiaque, le cœur cesse de pomper le sang et il ne présente plus un rythme cardiaque normal.

Lors de l’arrêt cardiaque, la personne s’effondre, ne répond pas et cesse de respirer.

C’est une urgence et il faut agir rapidement.

Sans intervention, l’arrêt cardiaque mène à la mort imminente.

Il faut agir !

Pour agir face à une de ces deux situations, il faut rester calme et effectuer les bons gestes.

Les chances de survivre à un arrêt cardiaque sont de seulement 5 %.

Pour contrer cela, il est nécessaire d’apprendre les gestes appropriés pour pratiquer un massage cardiaque efficace et utiliser un défibrillateur.

Il existe différents sites Internet et applications mobiles de géolocalisation de défibrillateurs en France.

 

Envie d’apprendre les bons gestes ? Rejoignez-nous le 16 juin place Pey Berland à Bordeaux.

 

ML

 

SOURCES

http://www.coeuretavc.ca/

https://fr-fr.facebook.com/Choqueznous/