skip to Main Content
Suis-nous !

Actu

Le complexe de Cendrillon : comment s’en libérer ?

PUBLIÉ LE : 22 avril 2021

Catégorie(s) : Vu sur le web Thématique(s) : Santé mentale, Bien-être, Complexe
Connaissez-vous le complexe de Cendrillon ? Taire ses envies pour faire passer celles des autres avant. Voici quelques pistes pour se libérer de ce complexe.
Visuel d’illustration de l’article Le complexe de Cendrillon : comment s'en libérer ?

Vous connaissez tous.tes le conte de Cendrillon, qui a inspiré tant de jeunes filles. Cendrillon est maltraitée par sa belle-mère et ses demi-sœurs, cependant, elle continue à prendre soin d’elles.

Certaines personnes vivent en consacrant leur vie aux autres, sans prendre le temps de s’occuper d’elles-mêmes. Le psychanalyste Saverio Tomasella est l’auteur de l’ouvrage « Se libérer du complexe de Cendrillon ». Il explore ce concept et propose des pistes pour retrouver un équilibre de vie. Comment trouver l’audace de vivre comme on est et pour ce que l’on est ?

Qu’est-ce que le complexe de Cendrillon ?

Le complexe de Cendrillon caractérise le besoin psychologique de trouver un prince charmant ou une princesse qui nous permettrait de sortir de notre vie tourmentée et nous rendrait heureux.se grâce à son amour. Ce complexe existe depuis le début des années 80. La première version de ce complexe était l’idée que les femmes refusaient leur indépendance en espérant la sécurité matérielle affective et en attendant la protection d’une homme. Les femmes s’empêchaient donc d’exprimer leur personnalité et de prendre leur responsabilité dans la vie réelle. Cette idée nait de l’auteure Colette Dowling, une femme féministe et engagée. Les choses ont évidemment beaucoup évolué.

D’où vient ce complexe ?

L’origine pourrait venir de l’apprentissage d’un mode de conduite survenu durant l’enfance. L’enfant endosse alors le rôle de parent, et finit par croire que c’est son identité et s’y réduit. Il agit pour répondre aux attentes de sa famille et bascule dans le sacrifice.

Le complexe de Cendrillon s’adresse aussi aux hommes

Initialement, le complexe de Cendrillon s’adressait uniquement aux femmes. Aujourd’hui, il y a presque autant d’hommes que de femmes qui souffrent de ce complexe parce que la recherche de la sécurité touche beaucoup de personnes. Les hommes sont moins souvent concernés à la maison, mais peut-être davantage dans les cercles sociaux, professionnels, politiques ou associatifs.

En général, ces personnes ressentent un manque d’amour. En rendant service, elles vont essayer de remplir ce manque. Il y a une attente de reconnaissance qui peut les entraîner vers un rôle de Cendrillon.

Quelles sont les conséquences ?

  • L’assignation d’identité : vous vous identifiez comme quelqu’un de serviable, et cette qualité guide vos comportements mais à un degré trop élevé. Vous vous oubliez en vous mettant uniquement au service des autres.
  • L’auto-justification : vous vous justifiez en disant que c’est votre rôle, que cela satisfait vos proches, que ça vous fait plaisir de rendre les autres heureux.
  • La sollicitude des proches : vos proches s’inquiètent pour vous. Ils vous proposent régulièrement de l’aide et cherchent à vous décharger des tâches que vous voulez toujours mener à bien seul.e parce qu’il en a toujours été ainsi.
  • La solitude : vous êtes toujours là pour les autres, qui n’hésitent pas à vous demander de l’aide. Mais si vous avez une baisse de moral, vous vous retrouvez seul.e.

Quelles sont les pistes pour s’en libérer ?

Si vous vous reconnaissez dans le complexe de Cendrillon, parlez-en autour de vous pour prendre conscience de la situation et si des conflits apparaissent, acceptez-les. Il peut s’agir d’un.e proche, d’un.e professeur.e, d’un.e psychologue, etc. Un suivi psychologique s’avère d’une grande aide pour identifier ces conflits et accompagner le.la patient.e dans l’apprentissage de nouvelles formes d’interaction avec les autres.

Il est également fondamental de se recréer un espace intérieur de pensée, de retrouver du temps pour soi, pour des activités que l’on aime et qui nous font du bien.

Sharers, n’ayez pas peur de vous accorder la priorité !

YD

ACTU SUIVANTE
Publié le 22 avril 2021
Merci pour votre écoute !

Are you a researcher? Visit our scientific collaboration section and see our last results.

See our last results here

Nos partenaires

i-Share Nouvelle Aquitaine
i-Share Inserm
i-Share - Santé publique France
i-Share - Agence régionale de Santé
Back To Top Praesent ut quis, vel, adipiscing amet, commodo Sed porta. consequat. Praesent leo.