skip to Main Content
Suis-nous !

Actu

S’accepter pour vivre heureux

PUBLIÉ LE : 28 mai 2018

Catégorie(s) : Vu sur le web Thématique(s) : Santé mentale
Et si un hashtag permettait de se sentir mieux dans sa tête ? Les Sharers sont 79% à dire qu’ils se sentent en bonne santé.
S'accepter pour vivre heureux

#ObjectifBikiniFermeTaGueule, ce hashtag, lancé par la youtubeuse et humoriste Laura Calu, enflamme les réseaux sociaux.

D’après les médias

Sur de nombreux médias, on voit fuser, en cette période avant l’été, énormément de conseils santé, sport et autres challenges pour obtenir un corps parfait pour l’été.

Face à ça, des photos du corps « idéal »  d’hommes et de femmes nous sont inlassablement affichées, et c’est plutôt culpabilisant.

Au début du mois, Laura Calu a réagi et a invité toutes les personnes à partager des photos d’elles comme elles sont, pour permettre de s’assumer.

Cette initiative fait le buzz auprès des jeunes et ce n’est pas étonnant lorsqu’on sait que les médias les impactent énormément.

D’après l’étude de la Royal Society for Public Health, les réseaux sociaux ont une mauvaise influence sur le bien-être en général.

Cela est dû notamment à la mise en avant systématique du beau et de la perfection.

Pour connaitre l’importance d’internet, c’est ici.

L’importance de s’assumer

Comme le rapporte Laura Calu, « la chose la plus importante c’est de se sentir bien comme on est ». 

Ainsi, depuis 2017, le ministère de la santé a mis en place un texte pour prévenir des troubles du comportement alimentaire.

De plus, un décret est également entré en vigueur pour obliger les enseignes à signaler toutes les retouches photos à usage commercial.

Cela permet donc de certifier que ce n’est pas un « vrai corps ».

Laura Calu avec son #Objectifbikinifermetagueule rassemble plus de 3 800 publications sur Instagram.

Cela montre que de nombreuses personnes sont touchées par le sujet et partagent les idées de la youtubeuse.

Or, pour assumer son corps comme elle le demande, il faut aussi être bien dans sa tête et en harmonie avec ce dernier.

Mais si ce n’était pas que ça ?

Et si tout ça passait d’abord par le bien-être moral et la santé mentale ?

Il est primordial d’intégrer que la santé mentale est aussi importante que la santé physique comme le souligne Sylvana CÔTÉ, chercheuse en psychopathologie développementale, dans cet article.

On peut avoir un corps de rêve, si on ne va pas bien mentalement, on ne se trouve pas belle ni beau.

La santé mentale est un sujet très sérieux qu’il faut comprendre et  ne pas prendre à la légère.

Pour être bien dans son corps, il faut d’abord être bien dans sa tête et donc prendre soin de sa santé mentale.

C’est notamment pour cela que l’étude i-Share essaye de comprendre, modifier et améliorer le bien-être des étudiants.

Bouger, manger équilibré mais aussi sourire, voir du monde, trouver le bonheur dans les petites choses de la vie sont des notions importantes pour la santé mentale de tous.

  • Pour en savoir plus sur l’action #ObjectifBikiniFermeTaGueule

ML

ACTU PRÉCÉDENTE
Publié le 25 mai 2018
« Choquez-nous ! » – l’évènement
ACTU SUIVANTE
Publié le 30 mai 2018
L’usage de la e-cigarette vu par i-Share

Are you a researcher? Visit our scientific collaboration section and see our last results.

See our last results here

Nos partenaires

i-Share Nouvelle Aquitaine
i-Share Inserm
i-Share - Santé publique France
i-Share - Agence régionale de Santé
Back To Top ipsum vulputate, efficitur. nunc ut fringilla dolor. libero commodo