• i-Share présent pour la fête de la science !
  • i-Share présent pour la fête de la science !
  • i-Share présent pour la fête de la science !

36 lycéens ont investi les locaux de l’étude le jeudi 8 octobre dernier, dans le cadre de la fête de la science ! Retour sur un événement riche en échanges !

Un laboratoire un peu particulier…

Pas d’éprouvettes, d’explosions, de tubes à essais ou de blouses blanches…. Surprenant pour une étude scientifique n’est-ce pas ?

 

Et pourtant, i-Share n’en est pas moins une recherche très rigoureuse sur laquelle travaille de nombreux professionnels.

 

Afin de faire mieux comprendre la méthodologie de cette étude de santé publique et ses objectifs, l’équipe a été heureuse de recevoir une classe de 1ère Scientifique du lycée Camille Jullian de Bordeaux, projetée deux heures durant dans la peau d’apprentis chercheurs !

Découverte de l’épidémiologie

Quelles peuvent être les causes du stress ou du manque de sommeil chez l’étudiant ? Une bien vaste question sur laquelle se sont penchés les participants.

 

Mauvaise literie, emploi du temps surchargé, consommation d’excitants…les élèves se sont rapidement prêtés au jeu en récoltant des indices disséminés dans un appartement grandeur nature, afin d’établir, in fine, un diagnostic de santé.

 

« Je pensais que l’épidémiologie c’était l’étude des épidémies, en fait il s’agit de l’étude des populations ! » confie un jeune en fin d’atelier.

 

Une occasion pour l’équipe d’expliciter l’importance de cette étude et ses visées quant à l’amélioration de la santé étudiante.
 
On recommence quand ?

Même si les lycéens ne semblent pas surpris par la plupart des éléments pouvant nuire à la santé ou au bien-être de l’étudiant, l’envie d’en savoir plus sur i-Share est réelle.

 

« A partir de quand peut-on s’inscrire ? Les questionnaires sont-ils nombreux? Combien de temps va durer l’étude ?»

 

Face à tant d’enthousiasme on ne peut que souhaiter prendre à nouveau part à cette manifestation gratuite d’envergure nationale, qui, on l’espère, fera naitre quelques vocations !

 

Alors à l’année prochaine et merci encore aux participants pour leur motivation et leur bonne humeur !

 

LH