Nutri-Score : bientôt dans vos rayons !

L’alimentation est le facteur de risque de développement des pathologies les plus fréquentes en France : obésité, diabète, cancer...

Il apparaît nécessaire que l’information nutritionnelle devienne un élément de choix alimentaire au même titre que le prix, la marque, la présentation ou le goût. 

Nutri-Score c’est quoi ?

Pour améliorer l’accès à des aliments plus sains, et dans le cadre de l’article 14 de la loi de Modernisation de Notre Système de Santé du 26 Janvier 2016, les pouvoirs publics prévoient de recommander un système d’étiquetage nutritionnel synthétique, simple et accessible à tous.

Nutri-Score est le dispositif que les pouvoirs publics ont choisi pour fournir au consommateur une information lisible et compréhensible, sur la face visible des emballages alimentaires, au moment où il fait ses courses.  

Le consommateur sera informé sur la qualité nutritionnelle des produits, pour lui permettre de les comparer et d’orienter ses choix vers des aliments plus sains.

Créé par qui et pour qui ?

L’étude est réalisée par l'Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (EREN, Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13) dirigée par le Pr Hercberg, financée par des partenaires publics, et indépendante de tout organisme privé.

Quelles entreprises ?

L’application de ce système est facultative et repose sur le volontariat des entreprises de l’agroalimentaire et des distributeurs.

Aujourd’hui, 6 entreprises se sont engagées à mettre en place Nutri-Score sur l’ensemble de leurs produits. Il s’agit de :

  • Auchan
  • Intermarché
  • E.Leclerc
  • Fleury Michon
  • Mc Cain
  • Danone

L’objectif étant qu’il soit diffusé et adopté par le plus grand nombre d’acteurs.

Pour quels aliments ?

  • Tous les aliments transformés, excepté les herbes aromatiques, thés, cafés, levures... 
  • Toutes les boissons, excepté les boissons alcoolisées.

 

A noter que sont exemptés :

  • les produits non transformés comprenant un seul ingrédient comme les fruits et légumes, les viandes crues découpées, le miel et l’eau.
  • les produits destinés aux enfants de 0 à 3 ans.
  • les emballages possédant une surface inférieure à 25 cm².

Quand ?

L’idée d’introduire un logo informatif nutritionnel sur la face avant des emballages est discutée depuis novembre 2013. Le projet a été notifié à la Commission Européenne le 24 Avril 2017.  

Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, Monsieur Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Monsieur Benjamin Griveaux, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances ont signésle 31 octobre 2017, l’arrêté portant sur le Nutri-Score.

La mise en place du projet se fera progressivement au cours de l’année 2018 dans les points de vente concernés.

Comment ?

Il s’agit d’un repère graphique, basé sur une échelle de 5 couleurs associées à des lettres allant de A « meilleure qualité nutritionnelle » à E « moins bonne qualité nutritionnelle ».

Pour calculer le score nutritionnel des aliments, le système prend en compte pour 100 grammes de produit 

  • La teneur des nutriments dite « négative » : les éléments dont il est recommandé de limiter la consommation (éléments énergétiques, acides gras saturés, sucres, sel.)
  • La teneur des nutriments dite « positive » : les éléments contenant des vitamines (fibres, protéines, fruits et légumes.)

 

Le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Chili et l’Equateur ont déjà mis en place un tel système.

La preuve que l’affichage nutritionnel fait partie des stratégies évaluées comme efficaces. 

Il s'agit avant tout de favoriser une alimentation saine et d'améliorer la santé publique !

Vous pourrez dès 2018, retrouver ce nouveau repère sur les produits afin de faciliter votre prise de décision au moment des courses ;)  

EMo 

 

Sources à télécharger en haut à droite.

Source photo : http://www.mangerbouger.fr/Manger-Mieux/Comment-manger-mieux/Comprendre-...