Le pollen est là, les allergies aussi !

Bientôt l'été et le pollen ne s'en va pas... à nous mouchoirs, éternuements et yeux larmoyants.

Les allergies

Aujourd’hui être allergique est devenu quelque chose d’assez banal puisqu’une personne sur 3 née après 1980 est allergique et que 40% de la population européenne le sera en 2040.

 

Les allergies sont bel et bien là, avec un risque allergique très élevé sur l’ensemble de la France. Les conditions météorologiques des jours récents ont nettement favorisé la propagation des pollens. En effet, l’alternance entre les jours de pluie et de beau temps avec un peu de vent avantage fortement la suspension des pollens dans l’atmosphère alors que la pluie a tendance à les plaquer au sol et le vent fort à les faire circuler trop rapidement pour qu’ils soient inhalés.

 

De nombreux facteurs sont à l’origine des allergies :

 

  • Les facteurs environnementaux intérieurs représentent tous les allergènes respirés avec l’air intérieur des locaux = acariens, moisissures, poils de chat, poils de chien, etc. …
  • Les facteurs environnementaux extérieurs, ce sont tous les allergènes respirés en extérieur = pollens, moisissures, …
  • Les facteurs de pollution atmosphérique. En effet, la pollution peut agir sur les pollens en modifiant leur allergénicité mais elle peut aussi agir sur les muqueuses respiratoires de l’homme en modifiant sa sensibilité immunologique aux grains de pollens.
  • Les facteurs alimentaires : œuf, lait, blé, soja, poisson, crustacée, noix, etc. …
  • Les autres facteurs : certains médicaments, le latex, les piqures d’insectes, etc. …

 

Les réactions allergiques

L’urticaire : La crise d’urticaire est une éruption cutanée fréquente, lorsqu’elle se localise sur la tête, les mains ou les pieds elle peut se transformer en un gonflement.

 

La rhinite : Les symptômes sont des éternuements intenses, des écoulements nasaux aqueux, une obstruction nasale brutale et des démangeaisons nasales.

 

L’eczéma : Ce sont des lésions eczémateuses qui assèchent la peau, produisent des rougeurs, des démangeaisons et parfois des croutes.

 

La conjonctivite : la conjonctivite est une inflammation de la muqueuse conjonctivale suite à un contact avec des allergènes. Les effets les plus fréquemment observés sont des démangeaisons des yeux, des rougeurs, des larmoiements et une sensation de sable dans les yeux.

 

L’anaphylaxie : l’anaphylaxie est une réaction grave de l’organisme après un contact avec un allergène soit par ingestion, par injection, par inhalation ou par contact avec la peau.
L’anaphylaxie entraine de nombreux effets indésirables tels des enflures de la gorge, des lèvres, de la langue ou du contour des yeux, des démangeaisons dans la bouche et sur la peau, des crampes d’estomac, des vomissements ou diarrhée,  une accélération de la fréquence cardiaque, une baisse de tension, de la perte de conscience, …

 

Ne vous en faites pas, à tout problème sa solution !

Pour réduire l’exposition aux pollens, n’hésitez pas à aérer votre maison tôt le matin ou pendant la nuit, ne tondez pas la pelouse lorsqu’il fait beau, ne roulez pas la fenêtre ouverte en voiture et pensez aux lavages de nez et des yeux avec du sérum physiologique. Si vos allergies persistent, rendez-vous chez votre médecin pour qu’il vous prescrive un traitement.

 

 

Profitez bien des beaux jours et prenez soin de vous !

 

JA

 

 

Sources :