Jobs étudiants

Sharers, vous êtes 40% à avoir une activité rémunérée !

Vos deux principales sources de revenus proviennent de la famille et d’une activité rémunérée. Du job d’appoint à une activité régulière, pour vous le travail pendant vos études est une nécessité financière, un complément pour vos loisirs ou une transition assumée vers l’indépendance.

"Vacances d’été" rime souvent avec job et argent de côté.

C’est donc le moment pour faire le point sur ce sujet !

Travailler pendant vos études : nécessité ou complément ?

Pour plus de la moitié d'entre vous qui travaillez, cette activité constitue une source principale de revenus ou un complément financier indispensable pour vivre.

Ce chiffre rejoint les conclusions de l’enquête[1] de l’observatoire de la vie étudiante. Cette enquête met également l’accent sur le sentiment de « difficulté » financière perçu par de nombreux étudiants : 43% seulement des étudiants déclarent qu’ils ont assez d’argent pour couvrir leurs besoins mensuels.

Ce constat a motivé l’équipe i-Share a enquêté davantage sur vos ressources, à évaluer  vos besoins et les conséquences sur votre santé.

Travailler pendant ses études est donc pour beaucoup une nécessité. Pour d’autres, c’est un complément pour accéder à des loisirs et se faire plaisir. C’est aussi un bon moyen pour avoir un premier contact avec le monde du travail et gagner en autonomie.

Concilier études et travail

Pour 40% d'entre vous, l'activité rémunérée représente moins d’un mi-temps, 13% un mi-temps, 10% un stage et 6% un temps plein.

Une activité rémunérée peut venir perturber vos études en particulier si le temps qui lui est consacré est trop important.

Pour que votre activité ne nuise pas à vos études, il faut :

  • rester organisé et veiller à doser son activité professionnelle,
  • éviter les boulots trop prenants : attention au temps partiel qui devient du temps plein (souvent le cas dans la restauration),
  • trouver si possible un job en rapport avec vos études (plus facile pour les filières santé ou les écoles d’ingénieurs),
  • choisir entre missions ponctuelles et travail à temps partiel selon votre planning de cours.

 

Être étudiant c’est donc travailler beaucoup ses cours, pour nombre d’entre vous travailler tout court…

Alors n’oubliez pas aussi de recharger les batteries cet été !

MM

 

[1] Enquête de l’observatoire de la vie étudiante (OVE) portant sur un échantillon de 51 000 étudiants- Panorama 2013- Conditions de vie des étudiants.