i-Win+

Les temps changent, i-Win aussi ! Plus de catalogue des lots ni cumul de points, votre participation à l’étude i-Share sera récompensée en direct.

Engagement récompensé

Pour l’équipe i-Share, il a toujours été normal et essentiel de souligner l’engagement des jeunes dans l’étude. 

C’est pourquoi le programme i-Win a été mis en place en 2014. L’idée était de remercier la participation des Sharers (participants de l’étude i-Share toujours étudiant ou non) en leur permettant d’obtenir des lots gratuits tels que des places de cinéma et, sur Bordeaux, des paniers fruits et légumes.

Depuis 5 ans, les Sharers peuvent, pour chaque questionnaire rempli ou examen réalisé, cumuler des points i-Win convertibles contre des lots depuis leur espace personnel en ligne. 

Nouvelles règles

Le système du programme i-Win ne répond plus aux attentes. Soucieuse de ses participants, l’étude i-Share désire faciliter son système de rétribution.

D’ici 3 semaines, plus aucune référence aux points i-Win ne sera présente sur le site Internet de l’étude : rubrique Programme i-Win et catalogue des lots sur l’espace perso auront disparu. 

À la place, nos plus fidèles participants seront directement récompensés par :

  • Des jeux concours et/ou tirage au sort leur faisant bénéficier de gros lots comme un vélo, une tablette tactile ou encore une pause bien-être 3 fois par an.
  • Des places de cinéma, des cartes cadeaux seront également mises en jeu tout au long de l’année.

 

Suivi de la cohorte

Le suivi des Sharers est un des paramètres les plus importants de l’étude i-Share. En effet, toute la force de notre étude consiste à récolter les données de santé des participants sur le long terme. 

Ainsi, chaque Sharer reçoit un questionnaire de suivi intitulé « Comment ça va Sharer ? 1 » ou 2, 3 etc… lui permettant de mettre à jour ses données. 

Les chercheurs peuvent alors effectuer des comparaisons dans le temps comme par exemple étudier l’impact des études supérieures sur le développement cérébral ou identifier certains facteurs de risques ou de protection lors des premières années d’études qui pourraient avoir des impacts sur le bien-être à la fin des études ou dans la vie active.

Plus les Sharers répondent à leurs questionnaires de suivi, plus les données de l’étude i-Share sont intéressantes pour la recherche.

 

Par conséquent, si vous faites partie de l’aventure i-Share, même si vous n’êtes plus étudiant.e, surtout continuez à répondre

Nous avons toujours besoin de vous !

 

EM